Filtrer par
Date

Le prélèvement à la source sur les salaires Pourquoi ? Pour qui ? Comment ? Quel est l’état des lieux à date. Quel taux de prélèvement à la source utiliser, comment est-il calculé, comment est-il communiqué ? Le taux de droit commun. Le taux nul. Le taux neutre. Le taux individualisé. L’impact d’un changement de situation personnelle du salarié (mariage, décès, naissance…) Les modalités déclaratives. Le changement de taux. Le calcul de la retenue à la source sur les salaires Les rémunérations concernées. Les rémunérations exceptionnelles versées en 2018. Les obligations de l’employeur (collecte, reversement, responsabilité…). La traduction de la retenue à la source en paie Les données en jeu : données utilisées et données déjà disponibles. Le processus d’enregistrement avec la DSN. Quelles conséquences pour « l’employeur-collecteur » : déclaratifs et planning Exemples de bulletins de paie La modulation du prélèvement à la source Les situations permettant de demander une modulation à la baisse Les conséquences pour l’employeur Adapter sa pratique pendant l’année de transition 2018 Le fonctionnement de l’année « blanche ». Le crédit d’impôt de modernisation du recouvrement pour les salaires (CIMR). Le rescrit pour les rémunérations exceptionnelles. Exemples concrets de calcul de l’IR pour un salarié lors de l’année blanche. Anticiper le contrôle et les sanctions Quelles sanctions en cas de manquements ? Quelle responsabilité en cas d’erreur de taux ? Préparer la réponse aux objections et contestations des salariés et des IRP Responsabilités et devoirs de l’employeur vis-à-vis du salarié Niveau d’implication des IRP Exemple de check list préparatoire à une réunion d’information Créer son outil de communication sur la mise en œuvre du prélèvement à la source dans son entreprise Les outils de communication. Le plan d’action. Atelier de réflexion sur les différents cas particuliers qui peuvent se présenter dans votre entreprise Mise en situation sur les futures questions des salariés au service paie et au service RH Quiz de validation des acquis

Lieu
Durée
Présence

Distanciel

950 € TTC Soit 1 140 € HT

La réduction Fillon Comprendre les règles générales. Savoir calculer le SMIC applicable. Savoir calculer le coefficient (intégrant les nouveautés 2018 notamment de la loi financement de Sécurité sociale pour 2018). Connaître les différentes majorations en fonction des secteurs. Maîtriser le principe de l’annualisation. Le CICE Comprendre le principe du CICE. Connaître certaines spécificités (Bâtiment, apprentis…). Construire un fichier sur Excel permettant de calculer le montant de la réduction Fillon et du CICE

Lieu
Durée
Présence

Distanciel

600 € TTC Soit 720 € HT

Appréhender le bilan et le compte de résultat : signification et lien avec la fonction personnel Le bilan : image du patrimoine de l'entreprise. Le compte de résultat : mesure de la consommation et de la production de l'exercice. L'annexe : son rôle. Cas pratique : reconstituer un bilan et un compte de résultat simplifiés à partir d'événements dans l'entreprise Comprendre le fonctionnement de la comptabilité La logique de l'enregistrement comptable. L'analyse des principales opérations de l'entreprise : courantes et d'inventaire. L'impact de la paie sur les comptes de l'entreprise. Cas pratique : présenter l'incidence comptable d'opérations réalisées par l'entreprise Enregistrer les charges de personnel dans la comptabilité L'enregistrement de la paie du mois. L'enregistrement des charges patronales. La comptabilisation des avances et acomptes. Le pointage des comptes de personnel. Cas pratique : comptabiliser les données issues de la paie Frais professionnels et éléments de salaire imposables Les éléments de salaire imposables : la distinction entre salaire brut/salaire net imposable/salaire net à payer ; les retenues salariales ; les cotisations et charges déductibles du salaire brut. Cas pratique : calcul du montant de l'IR Connaître le traitement comptable et fiscal des autres rémunérations Participation des salariés aux résultats de l'entreprise. Intéressement. Versements au Comité d'Entreprise. CICE. Cas pratique : calcul de la participation des salariés aux résultats de l'entreprise et comptabilisation Traiter les charges de personnel à la clôture de l'exercice La comptabilisation des congés payés. Les avantages en nature et les frais professionnels. Les engagements de retraite. Les taxes assises sur les salaires. Les contrôles et les recoupements indispensables. Cas pratique : effectuer le rapprochement entre la comptabilité et les déclarations sociales

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 500 € TTC Soit 1 800 € HT

La donation-partage et le testament-partage Réaliser une donation-partage transgénérationnelle. Réaliser une donation-partage transgénérationnelle avec incorporation de biens précédemment donnés et attribution aux descendants du premier donataire. Réaliser une donation-partage transgénérationnelle avec démembrement de propriété. Rédiger un testament-partage transgénérationnel. Les impacts civils et fiscaux. Les libéralités graduelles et résiduelles Quand y recourir et pour quels objectifs ? Comment les sécuriser ? L'impact des renonciation à réduction pour atteinte à la réserve. Les autres techniques de transmission de patrimoine Rédiger une clause bénéficiaire démembrée ou une clause bénéficiaire optimisée envers les petits-enfants sur un contrat d'assurance-vie. Renoncer à la succession par les enfants pour transférer le patrimoine aux petits-enfants. Effectuer un don manuel au profit des petits-enfants. Constituer un plan d'épargne logement au profit de ses petits-enfants.

Lieu
Durée
Présence

Distanciel

170 € TTC Soit 204 € HT

Rappel sur les cas de déchéance du report d’imposition en cas d’opération sur les titres apportés Les différences entre les trois formes de réinvestissement évitant la déchéance du report Le financement d'une activité. L'acquisition de titres. La souscription de titres. Les activités éligibles en matière de réinvestissement Les conditions de forme et obligations déclaratives à respecter

Lieu
Durée
Présence

Distanciel

170 € TTC Soit 204 € HT

LE PACTE DUTREIL TRANSMISSION L'intérêt de souscrire un pacte Dutreil transmission La réduction substantielle des droits de mutation. Le cumul possible avec la réduction de droits de 50 % en cas de transmission en pleine propriété. Illustration : mettre en avant à partir d'un exemple chiffré des avantages du Pacte Dutreil Des conditions d'application assouplies par le législateur La nature des titres des sociétés éligibles. L'engagement collectif de droit commun : les questions à se poser avant sa mise en place ; la durée du pacte : fixe ou prorogeable ? quel intérêt à adhérer à un engagement collectif en cours ? L'apport de l'engagement réputé acquis ou de l'engagement post-mortem. L'engagement individuel : qui le souscrit et à quel moment ? Gestion de l'enchaînement des engagements collectif et individuel. Les pièges à éviter lors de la mise en œuvre Quelles sont les opérations autorisées pendant la phase d'engagement collectif et la phase d'engagement individuel ? Les restructurations autorisées. Le cas des sociétés interposées. Cas pratique : déterminer l'assiette éligible à l'exonération partielle de 75 % en présence de sociétés interposées Les obligations déclaratives à respecter. Illustration : utiliser un Pacte Dutreil dans le cadre d'un Family Buy Out (FBO) LE PACTE DUTREIL ISF L'intérêt de souscrire un pacte Dutreil ISF La réduction substantielle de l'ISF. Le cumul possible avec l'exonération au titre des biens professionnels. Le rapprochement avec le pacte Dutreil transmission Une nouvelle architecture modulable : engagement collectif et engagement global de conservation. Quid des sociétés uni-personnelles ? Les difficultés d'application Les restructurations autorisées. L'obligation individuelle de conservation. Les sociétés interposées : les spécificités. Les obligations déclaratives à remplir. Comparaison entre les deux régimes Atelier de réflexion : à partir d'un tableau de synthèse, identifier les différences entre les deux régimes Après Coaching post-formation : 3 questions à l'expert 3 questions à poser par écrit à l'intervenant, dans un délai d'un mois après la formation Questions portant strictement sur le contenu de la formation suivie Éléments de réponse communiqués par oral, dans un délai d'une semaine après réception de votre question

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 140 € TTC Soit 1 368 € HT

TRANSMETTRE L'ENTREPRISE FAMILIALE Élaborer le projet de transmission en fonction des objectifs recherchés Transmettre l'entreprise à l'un de ses enfants avec prise en compte des autres héritiers. Donner mais conserver un revenu ou un capital complémentaire. Combiner cession et donation de l'entreprise. Optimiser fiscalement la transmission de l'entreprise. Identifier les modes classiques de transmission d'une entreprise à titre gratuit Effets successoraux des donations. Transmission par contrat de mariage, par testament alternatif ou partage, par voie démembrement de propriété... Le financement des soultes dans la donation-partage, dans un état liquidatif de succession. Recourir à d'autres outils de transmission Le recours à la holding familiale. La libéralité graduelle ou résiduelle. Le mandat posthume, la renonciation à l'action en réduction... Illustration : chiffrage de l'impact d'une mauvaise préparation de la transmission d'entreprise Optimiser fiscalement de la transmission d'entreprise Rédaction de pactes Dutreil. Paiement des droits de mutation à titre gratuit. Démembrement de propriété. Atelier de réflexion : analyse des documents nécessaires à la mise en œuvre d'un pacte de conservation de titres CÉDER L'ENTREPRISE AU SEIN DU CERCLE FAMILIAL Connaître les modes classiques de cession Les adaptations nécessaires des statuts. La mise en œuvre des pactes de famille. Optimiser les montages patrimoniaux Les montages patrimoniaux associant donation et rachat des parts par le holding. Le choix du holding familial. Le choix des fusions ou scissions. Maîtriser le coût fiscal de la cession de l'entreprise La fiscalité du holding familial. Les régimes spécifiques des plus-values mobilières. Donation et cession/donation et réduction de capital. Cas pratique de synthèse : choisir la solution la plus opportune parmi plusieurs propositions pour la transmission d’une entreprise familiale

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 600 € TTC Soit 1 920 € HT

Cerner les problèmes liés à la territorialité de l'impôt Identifier les actifs et passifs pour déterminer l’assiette fiscale effective Caractériser les biens professionnels, plus particulièrement lorsque les biens immobiliers sont détenus par des sociétés Appréhender les problèmes liés à la valeur des biens Examiner les réductions d'IFI Maîtriser le plafonnement Déclarer l’IFI

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 100 € TTC Soit 1 320 € HT

Impôt sur le revenu Les règles de détermination de l’impôt sur le revenu et le mécanisme du plafonnement des niches fiscales. Pour chaque catégorie de revenus, rappel des modalités de détermination des revenus. Cas pratique : décrypter et établir chacune des déclarations fiscales afférentes : traitement et salaires bénéfices Industriels et commerciaux (déclaration n° 2031) bénéfices non commerciaux (déclaration n° 2035) bénéfices agricoles (déclaration n° 2143) revenus Fonciers (déclaration n° 2044) revenus de capitaux mobiliers déclaration d’impôt sur le revenu n° 2042 Optimisation fiscale : pour chaque catégorie de revenus, effectuer les meilleurs choix pour limiter l’imposition. Cas pratiques : analyser les différentes réductions d’impôt et crédit d’impôt sur le revenu et les obligations déclaratives en découlant apprendre à naviguer sur le site officiel de l’administration fiscale impots.gouv.fr pour récupérer les déclarations fiscales requises, déposer une déclaration fiscale en ligne et calculer l’impôt sur le revenu Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) La détermination des biens imposables et méthode de valorisation. Les modalités déclaratives en fonctions des seuils d’imposition. Cas pratique : établir la déclaration n° 2725 Les différentes modalités de réduction d’ISF, et les modalités déclaratives en découlant. Plus-values de cession Plus-values immobilières (déclaration n° 2048). Plus-values sur cession de valeurs mobilières (déclaration n° 2074). NB : ce programme est susceptible d'évoluer en fonction de la mise en application du nouveau prélèvement à la source

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 580 € TTC Soit 1 896 € HT

Déterminer avant tout correctement le lieu de résidence de la personne et maîtriser les impacts fiscaux des choix de vie Revue des critères prévus en droit interne français et de l'impact des conventions fiscales. Exemples comparatifs en droit étranger. Cas pratique : déterminer la résidence fiscale (à partir de cas tirés de faits réels et de la jurisprudence récente) Maîtriser les obligations fiscales des non-résidents L'impôt sur le revenu : quels sont les revenus imposables ? (salaires, dividendes, revenus immobiliers, plus-values de cession immobilière...) ; quelles modalités d'imposition ? les obligations déclaratives. Quid des non-résidents ne percevant pas de revenu de source française ? L'ISF : les biens imposables : revue des principes et régimes d'incitation ouverts aux non-résidents ; impact des conventions fiscales : franco-suisse, franco-luxembourgeoise, franco-belge, franco-anglaise... les obligations déclaratives. Atelier de réflexion : assujettissement ou non de non-résidents à l’ISF en France à partir des cas présentés Les droits de donation et de succession : un champ d'application des droits français large ; une protection offerte par les conventions fiscales applicables réduite ; revue des principes applicables et de leurs incidences. Atelier de réflexion : analyse de la jurisprudence récente ayant un impact à court et moyen terme sur la pratique Connaître les mesures de contrôle fiscal des non-résidents : revue des dispositions applicables, leurs risques Cerner les dispositifs français de lutte contre la délocalisation des biens et des personnes L'exit tax. L'impact de la taxe de 3 % pour les non-résidents. L'imposition des immeubles détenus directement ou indirectement par des non-résidents. Atelier de réflexion : sur quelle base le contribuable est-il taxé à l’exit tax en cas de départs de France (à partir de cas inspirés de faits réels) ?

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 050 € TTC Soit 1 260 € HT

Identifier les événements affectant la situation familiale du contribuable Cas pratique : déterminer les modalités déclaratives suite à un divorce ou une séparation Rattacher les enfants au foyer fiscal ou verser une pension alimentaire : quelle option choisir Maîtriser les principales charges et réductions d'impôt Connaître le plafonnement global des avantages fiscaux : points de vigilance Savoir traiter et imputer les déficits Comprendre le système du quotient ou de l'étalement pour l'imposition des revenus exceptionnels ou différés Identifier les salaires et rémunérations diverses Les indemnités de licenciement, le départ à la retraite... Cas pratique : déterminer le montant de l'indemnité de licenciement exonéré de charges fiscales L'intérêt pour frais réels. Illustration : analyse des déclarations n°2042 et 2042C Maîtriser les obligations déclaratives en matière de revenus fonciers Quel régime choisir : micro-foncier ou régime réel ? Les questions liées aux charges déductibles et aux déficits fonciers. La location meublée. Atelier de réflexion : comment répartir le déficit foncier de manière optimale ? Illustration : analyse de la déclaration n° 2044 Plus-values de cessions de valeurs mobilières : nouveau régime d'imposition Le taux d'imposition et l'abattement pour durée de détention. Le mécanisme du report d'imposition sous condition de remploi. Le réaménagement du sursis d'imposition pour les opérations d'apport-cession. La compensation des plus-values avec les moins-values. Le cas particulier du démembrement de propriété, de la clause de variation de prix et de la clause de garantie de passif. Illustration : analyse de la déclaration n° 2074 Savoir traiter les revenus financiers L'instauration d'un prélèvement forfaitaire obligatoire et non libératoire et l'imposition au barème progressif. L'application pratique pour les produits de placement à revenu fixe et les dividendes. Le cas des intérêts liés aux rachats sur les contrats d'assurance-vie et de capitalisation. Illustration : analyse des déclarations n°2042, 2077 et 2778 Revenus de source étrangère : traitement déclaratif particulier La détermination du domicile fiscal. Les revenus imposables en France à la lecture des conventions internationales. La détention d'un compte bancaire hors de France par un résident : la régularisation des avoirs non déclarés. Illustration : analyse des déclarations n° 2047 et 3916 Cas pratique : déterminer les modalités déclaratives d'un contribuable domicilié en France et percevant des intérêts de source étrangère Selon la date de mise en application du prélèvement à la source, le programme est susceptible d'évoluer (les nouvelles obligations du contribuable, les modalités de calcul, notamment du CIMR...) Après Modèles d'actes : formulaires-types (Éd. Francis Lefebvre)

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 580 € TTC Soit 1 896 € HT

Présentation générale de la réforme de l’impôt sur le revenu : le prélèvement à la source Le champ d’application de la réforme Quels sont les revenus concernés ? Le constat : la quasi-intégralité de la base taxable à l’IRPP Le traitement à partir du 1er janvier 2018 Des règles pour chaque catégorie de revenu : les traitements et salaires : les conséquences pour les salariés. Le traitement de l’épargne salariale ; les revenus des indépendants : le système de l’acompte ; les revenus fonciers ; les revenus de source étrangère des résidents et les revenus des non-résidents. Les modes de calcul du prélèvement : le calcul du taux et l’absence de prise en compte des réductions et crédits d’impôt ; les spécificités de l’acompte ; impact des changements de situation familiale ; l’importance de la modulation. Le traitement de l’année de transition : le mode de calcul du CIMR (crédit d'impôt modernisation du recouvrement), l’effet des réductions et crédits d’impôts (vs les charges déductibles du revenu global) ; l’exclusion des revenus exceptionnels : des règles particulières pour chaque catégorie d’imposition : les traitements et salaires : le cas des bonus ; les revenus des indépendants et des dirigeants : une approche pluriannuelle ; les revenus fonciers : des modalités particulières de calcul du revenu 2017 et de déduction des charges 2017/2018. la portée de la clause générale anti-abus ? L’impact sur le plafonnement en cas d’ISF 2018.

Lieu
Durée
Présence

Distanciel

700 € TTC Soit 840 € HT

8h30 : accueil, petit-déjeuner 9h-17h : conférence plénière Echanges introductifs avec Gilles Bachelier : bilan d’activité du Comité de l’abus de droit fiscal. Evocation des sujets d’abus de droit et de la jurisprudence en matière de fiscalité du patrimoine, qui seront approfondis au fil de la journée par Gilles Bachelier. Nouveautés de la fiscalité de la transmission d’entreprises familiales : dernières exigences « réputé acquis » (réponse ministérielle Moreau du 7 mars 2017) exigence d’une activité éligible principale ? le Pacte Dutreil peut-il être support d’un abus de droit ? point d’attention : adaptation des statuts des sociétés préalablement à la transmission (Cour d’appel de Paris 6 mars 2017 n°14-08101) Actualités du démembrement usufruit /nue-propriété : acquisition en démembrement : évolutions favorables pour éviter la présomption de l’article 751 du CGI (arrêt Cass. com. 1er mars 2017) combinaison donation-cession et quasi-usufruit (CE « Fillet » n° 387960, 10 février 2017) titres démembrés et calcul de plus-values mobilières (CE « Coiquaud » n°402479, 11 mai 2017) Successions internationales : quelles nouveautés ? préparer les successions internationales en utilisant les règles européennes de DIP tirer parti du nouveau DIP monégasque (loi du 28 juin 2017) conséquences fiscales Impôt sur la fortune immobilière : impact de la non application de la notion de prépondérance immobilière jurisprudence ISF en matière de résidence fiscale transposable à l’IFI Prélèvement forfaitaire unique et impôt sur le revenu : cadre général du PFU champs d’application focus sur les plus-values (suppression et/ou modification des dispositifs d’abattement, comparaison avec le PFU, option pour le barème) moins-values : modalités d’imputation impacts en matière d’exit tax Actualités en fiscalité internationale : trusts et jurisprudence récente : impact sur le régime du report d'imposition et nouveautés en matière de différés d’imposition : soulte, jurisprudence Marc Jacob CJUE impact sur le régime fiscal des contrats d'assurance-vie

Lieu
Durée
Présence

Distanciel

1 140 € TTC Soit 1 368 € HT

Dispositions de la loi de finances pour 2018 et des lois de finances rectificatives en cours ou à venir Fiscalité des départs de France, des non-résidents et conventions internationales Assurance-vie Plus-values mobilières et immobilières... Pacte Dutreil Démembrement de propriété Holding animatrice Actualités en matière d'ISF Pratique des redressements fiscaux Tour d'horizon de la jurisprudence la plus récente et impact sur votre pratique Évolution de la doctrine administrative et incidences sur les montages patrimoniaux Les thèmes sont susceptibles d'évoluer en fonction de l'actualité Possibilité pour les participants de proposer des thèmes entre les 2 RDV semestriels. Nos intervenants experts se réservent le droit de les sélectionner en fonction de la pertinence du thème pour le groupe LES PRIVILÈGES EXCLUSIFS Un lien permanent avec nos experts : responsables pédagogiques et intervenants. Un groupe restreint de participants partageant les mêmes centres d'intérêt pour favoriser l'interactivité. L' accès à notre espace pédagogique en ligne : support pédagogique du Club, fiches mémo de la matière, annexes documentaires. La liste des membres du Club mise à disposition sur notre espace pédagogique en ligne, pour échanger entre chaque matinée. Un abonnement d'un an au Bulletin du patrimoine actualité inclus (revue Bi-media, 11 n°/an) (Éditions Francis Lefebvre).* Un cocktail en fin de Club pour développer votre réseau professionnel. Une invitation à un évènement par an (exposition, conférence…). * Abonnement réservé aux nouveaux clients. Si vous êtes déjà abonné(e), vous bénéficierez d'un 2ème abonnement NB : remplacement possible en cas d'indisponibilité, possibilité de rejoindre le Club en cours d'année (nous consulter au 01 44 01 39 99)

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 320 € TTC Soit 1 584 € HT

Pourquoi recourir à une société holding patrimoniale ? Optimisation fiscale (ISF, revenus, plus-values). Transmission à titre gratuit. Contrôle du patrimoine intergénérationnel et quasi-trust à la française. Choisir la forme juridique optimale pour la société holding Société civile et SAS : les deux structures retenues. Société civile ou SAS : les critères de choix. Régime fiscal de la société holding La holding et l'impôt sur le revenu. La holding et l'impôt sur les sociétés. Autres questions relatives à la holding : la fiscalité des dividendes, la plus-value de cession des droits sociaux... Illustration : calcul des plus-values de cession à partir d'un cas tiré de la pratique de l'intervenant Holding et ISF Réforme de l'ISF vis-à-vis des sociétés holdings. Holding et décote sociétaire. Holding et groupe de sociétés : activation de la société holding patrimoniale et ISF ; critères jurisprudentiels de la société holding animatrice de groupe et contrôle de l'administration fiscale. Atelier de réflexion : analyse approfondie de la jurisprudence la plus récente sur la notion de holding animatrice et détermination d'un faisceau d'indices Holding et transmission à titre gratuit Pacte Dutreil et holding : la difficile preuve du caractère d'animation et de contrôle. Passif sociétaire et défiscalisation par effet d'assiette. Vente à soi-même d'actifs et financement des droits de mutation à titre gratuit. Montages utilisant le démembrement de propriété. Holding et transmission à titre onéreux Plus-values et droits d'enregistrement. Stratégies internationales d'optimisation fiscale et holding patrimoniale (les grands principes)

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 000 € TTC Soit 1 200 € HT

Ce programme est susceptible d'être modifié suite à l'adoption de la loi de finances pour 2018 Fiscalité des particuliers - Impôt sur le revenu Mise en place d'un prélèvement forfaitaire unique Création d'un impôt sur la fortune immobilière (IFI) Mise en place du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu Hausse CSG et déductibilité ?La fin du CITE : prorogation en 2018 sous conditions Fiscalité des entreprises Baisse progressive du taux IS Suppression de la limitation de déductibilité des charges financières afférentes à l'acquisition de certains titres de participation Aménagement du régime de faveur des opérations de restructuration Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi Contribution de 3% sur les revenues distribués Contrôle fiscal : panorama jurisprudentiel des redressements fiscaux

Lieu
Durée
Présence

910 € TTC Soit 1 092 € HT

1. Liens entre la paie et la comptabilité définitions de la paie à la comptabilité 2. S'approprier les notions comptables documents obligatoires, DSN (Déclaration Sociale Nominative) classes et hiérarchisation des comptes comptes à utiliser 3. Comptabiliser les salaires et les charges composantes du salaire catégories de salaires et de charges schémas d’écriture 4. Traiter les retenues autres que les charges avances et acomptes prêts au personnel, oppositions et saisies-arrêts chèques-restaurant et chèques-vacances 5. Comptabiliser les éléments spécifiques avantages en nature indemnités journalières de Sécurité sociale chômage partiel 6. Gérer les frais professionnels différence avec les frais d’entreprise assujettissements mention sur la DSN et déclaration de frais généraux 7. Calculer et comptabiliser les provisions à quoi servent les provisions ? les distinguer des charges à payer que faut-il provisionner ? comment ? traitement des congés payés 8. Traiter les éléments hors paie aides financières de l’État versements au comité d’entreprise participations financières 9. Gérer les relations interservices paie/comptabilité les contrôles effectués par la comptabilité Atelier fil rouge : tout au long de la formation, les participants comptabilisent les frais de personnel de quatre salariés, du bulletin de paie à la DSN Quiz interactif de synthèse : points clés à retenir pour sécuriser la comptabilité de la paie

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 440 € TTC Soit 1 728 € HT

1. Identifier les indicateurs à suivre en fonction de la politique RH   définir la notion de performance en matière de ressources humaines définir des objectifs RH en fonction de la stratégie d'entreprise choisir des indicateurs de mesure pertinents Atelier « Lier des objectifs RH à des indicateurs pertinents en fonction des besoins de l’entreprise » : - étude de cas n°1 : analyser l'objectif « Fournir à l'entreprise des ressources humaines en quantité et qualité adaptées à sa politique » - étude de cas n°2 : analyser l'objectif « Offrir aux collaborateurs un milieu et des conditions de travail motivantes et qualifiantes » - cas pratique : décliner les objectifs proposés et les traduire en indicateurs de suivi 2. Positionner la fonction RH de son entreprise sur la matrice de Dave Ulrich qu’est-ce que la matrice d’Ulrich ? faire le lien avec la fonction RH de l'entreprise Autodiagnostic : identifier les points forts de la fonction RH de son entreprise et son positionnement au regard des points présentés 3. Cerner l’apport de l’audit social gérer les risques, mais pas seulement… s’assurer du respect des procédures utiliser des « documents normés » découvrir la notion de « référentiels » Cas pratique : identifier un domaine et une finalité d’audit social permettant de définir des indicateurs de pilotage social 4. Techniques de contrôle de gestion au service du « contrôle de gestion sociale » identifier les indicateurs sociaux « classiques » et leurs utilisations dans le cadre du contrôle de gestion sociale de l’entreprise évaluer l’apport des travaux récents dans ce domaine focus sur les besoins récents des entreprises en matière d’indicateurs Exercice d'application : identifier des indicateurs sociaux adaptés aux objectifs RH de son entreprise 5. Mesurer l’apport de la fonction RH à la création de valeur de l’entreprise comprendre la notion de valeur générée par la fonction RH cerner l'importance de mesurer les résultats de la fonction RH identifier les indicateurs pouvant être mis en place Exercice d’application : identifier des indicateurs de création de valeur de la fonction RH pour son entreprise

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

870 € TTC Soit 1 044 € HT

A.Tableaux de bord sociaux : comment les élaborer et les faire vivre (2 jours) ? 1. Pourquoi et pour qui mettre en place des tableaux de bord RH ? fondements du contrôle de gestion RH outils d’aide ŕ la décision et au pilotage systčme d’information sociale : contraintes et spécificités référentiel : bilan social, Ť comptabilité ť des effectifs, Ť maîtrise ť de la masse salariale le choix gagnant : le tableau de bord, la base de données, l'étude ponctuelle, le Ť tableau de bord prospectif ť 2. Construire des tableaux de bord RH fiables et pertinents bien définir les objectifs, sélectionner les destinataires et évaluer leurs moyens d’action mobiliser les informations disponibles et choisir les indicateurs pertinents faire Ť parler ť les informations chiffrées : ratios, données statistiques… adapter le tableau de bord aux différents Ť clients ť de la DRH réussir la mise en place et assurer la continuité de la méthode Etude de cas : analyser des maquettes de tableaux de bord 3. Réussir les principaux tableaux de bord de la gestion des RH effectifs et gestion de l'emploi rémunérations, masse salariale et budgets de charges et frais de personnel turn-over, absentéisme, accidents du travail, CDD et intérim performances de la DRH, formation, climat social intégration des nouvelles obligations Construction d'outil : construire des tableaux de bord sociaux exploitables en situation de travail B. Masse salariale : la calculer, l'analyser et la contrôler (2 jours) 1. Enjeux RH et financiers de la gestion de la masse salariale 2. Définir et calculer la masse salariale comment comptabiliser les effectifs composantes de la masse salariale : déclarations sociales, bilan social, charges de personnel… masses Ť sociale ť, Ť comptable ť et Ť budgétaire ť masse de Ť base ť ou masse de référence Cas pratique : réaliser des calculs sur différents modčles de masse salariale 3. Sources de variation et outils d’analyse effectifs et gestion de l'emploi (entrées, sorties, mutations internes) temps de travail (complet/partiel, heures supplémentaires/complémentaires, CDD, intérim) salaires, primes, indemnités, charges sociales et avantages sociaux qualifications (promotion, mobilité interne et gestion des carričres) coűts induits (turn-over, absentéisme, climat social) et coűt de la formation impact des mouvements de personnel : effets d’effectif, de structure d’effectif, effets de Noria et de turn-over impact des augmentations collectives et des augmentations individuelles : l'effet GVT mesure des effets : en niveau, masse et report Cas pratique : utiliser les différents outils présentés par le formateur sur des cas concrets 4. Maîtriser et contrôler la masse salariale analyse des écarts constatés, décomposition et mesure des facteurs outils informatiques d’analyse et de simulation : du tableur au progiciel dédié Cas pratique : analyser l'ensemble des variations d’une masse salariale complexe sur deux années consécutives

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

2 360 € TTC Soit 2 832 € HT

A. Tableaux de bord sociaux : comment les élaborer et les faire vivre ? (2 jours) 1. Pourquoi et pour qui mettre en place des tableaux de bord RH ? fondements du contrôle de gestion RH outils d’aide ŕ la décision et au pilotage systčme d’information sociale : contraintes et spécificités référentiel : bilan social, Ť comptabilité ť des effectifs, Ť maîtrise ť de la masse salariale le choix gagnant : le tableau de bord, la base de données, l'étude ponctuelle, le Ť tableau de bord prospectif ť 2. Construire des tableaux de bord RH fiables et pertinents bien définir les objectifs, sélectionner les destinataires et évaluer leurs moyens d’action mobiliser les informations disponibles et choisir les indicateurs pertinents faire Ť parler ť les informations chiffrées : ratios, données statistiques… adapter le tableau de bord aux différents Ť clients ť de la DRH réussir la mise en place et assurer la continuité de la méthode Etude de cas : analyser des maquettes de tableaux de bord 3. Réussir les principaux tableaux de bord de la gestion des RH effectifs et gestion de l'emploi rémunérations, masse salariale et budgets de charges et frais de personnel turn-over, absentéisme, accidents du travail, CDD et intérim performances de la DRH, formation, climat social intégration des nouvelles obligations Construction d'outil : construire des tableaux de bord sociaux exploitables en situation de travail B. Masse salariale : la calculer, l'analyser et la contrôler (2 jours) 1. Enjeux RH et financiers de la gestion de la masse salariale 2. Définir et calculer la masse salariale comment comptabiliser les effectifs composantes de la masse salariale : déclarations sociales, bilan social, charges de personnel… masses Ť sociale ť, Ť comptable ť et Ť budgétaire ť masse de Ť base ť ou masse de référence Cas pratique : réaliser des calculs sur différents modčles de masse salariale 3. Sources de variation et outils d’analyse effectifs et gestion de l'emploi (entrées, sorties, mutations internes) temps de travail (complet/partiel, heures supplémentaires/complémentaires, CDD, intérim) salaires, primes, indemnités, charges sociales et avantages sociaux qualifications (promotion, mobilité interne et gestion des carričres) coűts induits (turn-over, absentéisme, climat social) et coűt de la formation impact des mouvements de personnel : effets d’effectif, de structure d’effectif, effets de Noria et de turn-over impact des augmentations collectives et des augmentations individuelles : l'effet GVT mesure des effets : en niveau, masse et report Cas pratique : utiliser les différents outils présentés par le formateur sur des cas concrets 4. Maîtriser et contrôler la masse salariale analyse des écarts constatés, décomposition et mesure des facteurs outils informatiques d’analyse et de simulation : du tableur au progiciel dédié Cas pratique : analyser l'ensemble des variations d’une masse salariale complexe sur deux années consécutives C. Budget des charges et frais de personnel : élaboration et suivi (2 jours) 1. Comprendre les enjeux du pilotage du budget et le rôle du DRH planification d’entreprise et outils de pilotage RH et financiers contrôle budgétaire : articulation des différents budgets, place du budget des charges et frais de personnel approches budgétaires de l'entreprise, incidences pour le DRH : BBZ, DPO, ABC, surplus de productivité globale… 2. Du salaire au budget des charges et frais de personnel masse salariale et définitions notion de coűt complet du personnel et de coűts induits (turn-over, absentéisme, climat social) charges de personnel Cas pratique : étudier les coűts de personnel sur une entreprise fictive 3. Identifier les sources d’information et la procédure budgétaire de la paie ŕ la comptabilisation des charges de personnel : bulletin de paie, comptabilité générale, trésorerie la nécessaire cohérence entre le budget et la comptabilité Ť familles ť de budgets de charges et frais de personnel développement actuel des outils informatiques de simulation budgétaire 4. Maîtriser les étapes de la construction d’un budget des charges et frais de personnel déterminer la masse salariale de référence prendre en compte les Ť événements ť budgétaires : mouvements du personnel, niveau d’activité et adéquation besoins/ressources, incidence de l'absentéisme, augmentations salariales… Cas pratique : construire un budget en prenant en compte les différentes étapes ŕ respecter et les différents Ť événements ť généralement rencontrés 5. Suivi des écarts sur budgets écart global par le budget flexible analyse effet prix et mix analyse détaillée et principales causes d'écart… Quiz interactif de synthčse : valider les points clés de la construction et du suivi efficaces du budget des charges et frais de personnel

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

3 480 € TTC Soit 4 176 € HT

TRONC COMMUN A. Tableaux de bord sociaux : comment les élaborer et les faire vivre ? (2 jours) 1. Pourquoi et pour qui mettre en place des tableaux de bord RH ? fondements du contrôle de gestion RH outils d’aide ŕ la décision et au pilotage systčme d’information sociale : contraintes et spécificités référentiel : bilan social, Ť comptabilité ť des effectifs, Ť maîtrise ť de la masse salariale le choix gagnant : le tableau de bord, la base de données, l'étude ponctuelle, le Ť tableau de bord prospectif ť 2. Construire des tableaux de bord RH fiables et pertinents bien définir les objectifs, sélectionner les destinataires et évaluer leurs moyens d’action mobiliser les informations disponibles et choisir les indicateurs pertinents faire Ť parler ť les informations chiffrées : ratios, données statistiques… adapter le tableau de bord aux différents Ť clients ť de la DRH réussir la mise en place et assurer la continuité de la méthode Etude de cas : analyser des maquettes de tableaux de bord 3. Réussir les principaux tableaux de bord de la gestion des RH effectifs et gestion de l'emploi rémunérations, masse salariale et budgets de charges et frais de personnel turn-over, absentéisme, accidents du travail, CDD et intérim performances de la DRH, formation, climat social intégration des nouvelles obligations Construction d'outil : construire des tableaux de bord sociaux exploitables en situation de travail B. Masse salariale : la calculer, l'analyser et la contrôler (2 jours) 1. Enjeux RH et financiers de la gestion de la masse salariale 2. Définir et calculer la masse salariale comment comptabiliser les effectifs composantes de la masse salariale : déclarations sociales, bilan social, charges de personnel… masses Ť sociale ť, Ť comptable ť et Ť budgétaire ť masse de Ť base ť ou masse de référence Cas pratique : réaliser des calculs sur différents modčles de masse salariale 3. Sources de variation et outils d’analyse effectifs et gestion de l'emploi (entrées, sorties, mutations internes) temps de travail (complet/partiel, heures supplémentaires/complémentaires, CDD, intérim) salaires, primes, indemnités, charges sociales et avantages sociaux qualifications (promotion, mobilité interne et gestion des carričres) coűts induits (turn-over, absentéisme, climat social) et coűt de la formation impact des mouvements de personnel : effets d’effectif, de structure d’effectif, effets de Noria et de turn-over impact des augmentations collectives et des augmentations individuelles : l'effet GVT mesure des effets : en niveau, masse et report Cas pratique : utiliser les différents outils présentés par le formateur sur des cas concrets 4. Maîtriser et contrôler la masse salariale analyse des écarts constatés, décomposition et mesure des facteurs outils informatiques d’analyse et de simulation : du tableur au progiciel dédié Cas pratique : analyser l'ensemble des variations d’une masse salariale complexe sur deux années consécutives C. Budget des charges et frais de personnel : élaboration et suivi (2 jours) 1. Comprendre les enjeux du pilotage du budget et le rôle du DRH planification d’entreprise et outils de pilotage RH et financiers contrôle budgétaire : articulation des différents budgets, place du budget des charges et frais de personnel approches budgétaires de l'entreprise, incidences pour le DRH : BBZ, DPO, ABC, surplus de productivité globale… 2. Du salaire au budget des charges et frais de personnel masse salariale et définitions notion de coűt complet du personnel et de coűts induits (turn-over, absentéisme, climat social) charges de personnel Cas pratique : étudier les coűts de personnel sur une entreprise fictive 3. Identifier les sources d’information et la procédure budgétaire de la paie ŕ la comptabilisation des charges de personnel : bulletin de paie, comptabilité générale, trésorerie la nécessaire cohérence entre le budget et la comptabilité Ť familles ť de budgets de charges et frais de personnel développement actuel des outils informatiques de simulation budgétaire 4. Maîtriser les étapes de la construction d’un budget des charges et frais de personnel déterminer la masse salariale de référence prendre en compte les Ť événements ť budgétaires : mouvements du personnel, niveau d’activité et adéquation besoins/ressources, incidence de l'absentéisme, augmentations salariales… Cas pratique : construire un budget en prenant en compte les différentes étapes ŕ respecter et les différents Ť événements ť généralement rencontrés 5. Suivi des écarts sur budgets écart global par le budget flexible analyse effet prix et mix analyse détaillée et principales causes d'écart… Quiz interactif de synthčse : valider les points clés de la construction et du suivi efficaces du budget des charges et frais de personnel OPTION Gestion de la masse salariale et tableaux de bord sociaux : construire ses modčles sur ExcelŽ (2 jours) 1. Contrôler et piloter la masse salariale sur ExcelŽ principes de gestion ŕ intégrer dans la construction du tableau : calcul des masses planchers (A et A+1), effet de niveau, augmentations générales et individuelles, coefficients multiplicateurs, effet moyen des augmentations, taux d’augmentation en niveau, taux de report… construire son modčle de gestion sous ExcelŽ : simuler l'impact des hypothčses et des décisions prises, chiffrer les possibilités d’économie, maîtriser les notions d’ExcelŽ nécessaires ŕ la construction du modčle représentation du budget prévisionnel par schéma Cas pratique : construction de maquettes et modčles adaptables selon les besoins des participants 2. Construire ses tableaux de bord RH sur ExcelŽ choix ŕ opérer : hiérarchie et utilisation des indicateurs identifier les critčres de construction d’un Ť bon ť tableau de bord élaborer un référentiel de tableaux de bord RH : absentéisme et climat social, gestion des effectifs, turn-over, recrutement, formation, gestion des rémunérations… Atelier : construction, analyse et remise de maquettes et modčles adaptables selon les besoins des participants

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

4 240 € TTC Soit 5 088 € HT

1. Contrôler et piloter la masse salariale sur Excel® principes de gestion à intégrer dans la construction du tableau : calcul des masses planchers (A et A+1), effet de niveau, augmentations générales et individuelles, coefficients multiplicateurs, effet moyen des augmentations, taux d’augmentation en niveau, taux de report… construire son modèle de gestion sous Excel® : simuler l’impact des hypothèses et des décisions prises, chiffrer les possibilités d’économie, maîtriser les notions d’Excel® nécessaires à la construction du modèle représentation du budget prévisionnel par schéma Cas pratique : construction de maquettes et modèles adaptables selon les besoins des participants 2. Construire ses tableaux de bord RH sur Excel® choix à opérer : hiérarchie et utilisation des indicateurs identifier les critères de construction d’un « bon » tableau de bord élaborer un référentiel de tableaux de bord RH : absentéisme et climat social, gestion des effectifs, turn-over, recrutement, formation, gestion des rémunérations… Atelier : construction, analyse et remise de maquettes et modèles adaptables selon les besoins des participants

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 440 € TTC Soit 1 728 € HT

1. Enjeux RH et financiers de la gestion de la masse salariale 2. Définir et calculer la masse salariale comment comptabiliser les effectifs composantes de la masse salariale : déclarations sociales, bilan social, charges de personnel… masses « sociale », « comptable » et « budgétaire » masse de « base » ou masse de référence Cas pratique : réaliser des calculs sur différents modèles de masse salariale 3. Sources de variation et outils d’analyse effectifs et gestion de l’emploi (entrées, sorties, mutations internes) temps de travail (complet/partiel, heures supplémentaires/complémentaires, CDD, intérim) salaires, primes, indemnités, charges sociales et avantages sociaux qualifications (promotion, mobilité interne et gestion des carrières) coûts induits (turn-over, absentéisme, climat social) et coût de la formation impact des mouvements de personnel : effets d’effectif, de structure d’effectif, effets de Noria et de turn-over impact des augmentations collectives et des augmentations individuelles : l’effet GVT mesure des effets : en niveau, masse et report Cas pratique : utiliser les différents outils présentés par le formateur sur des cas concrets 4. Maîtriser et contrôler la masse salariale analyse des écarts constatés, décomposition et mesure des facteurs outils informatiques d’analyse et de simulation : du tableur au progiciel dédié Cas pratique : analyser l’ensemble des variations d’une masse salariale complexe sur deux années consécutives

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 420 € TTC Soit 1 704 € HT

1. Pourquoi et pour qui mettre en place des tableaux de bord RH ? fondements du contrôle de gestion RH outils d’aide à la décision et au pilotage système d’information sociale : contraintes et spécificités référentiel : bilan social, « comptabilité » des effectifs, « maîtrise » de la masse salariale le choix gagnant : le tableau de bord, la base de données, l’étude ponctuelle, le « tableau de bord prospectif » 2. Construire des tableaux de bord RH fiables et pertinents bien définir les objectifs, sélectionner les destinataires et évaluer leurs moyens d’action mobiliser les informations disponibles et choisir les indicateurs pertinents faire « parler » les informations chiffrées : ratios, données statistiques… adapter le tableau de bord aux différents « clients » de la DRH réussir la mise en place et assurer la continuité de la méthode Étude de cas : analyser des maquettes de tableaux de bord 3. Réussir les principaux tableaux de bord de la gestion des RH effectifs et gestion de l’emploi rémunérations, masse salariale et budgets de charges et frais de personnel turn-over, absentéisme, accidents du travail, CDD et intérim performances de la DRH, formation, climat social intégration des nouvelles obligations Construction d'outil : construire des tableaux de bord sociaux exploitables en situation de travail

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 420 € TTC Soit 1 704 € HT

Le site Keytoform utilise des cookies. En continuant votre visite sur notre site, vous donnez votre accord à notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus, cliquer ici.

Fermer