Filtrer par
Date

Qu’importe le projet que vous souhaitez mettre en œuvre, sa réussite dépendra de la qualité de votre business plan. Cette formation aidera vos collaborateurs à formaliser l’offre de produits ou de services qu’ils vont lancer. Etudier le marché, les cibles, les concurrents, la stratégie marketing et commerciale, les ressources humaines et matérielles nécessaires à la réussite du projet, prévoir les financements et établir les budgets prévisionnels sur 3 ou 5 ans. Un Business Plan permet de crédibiliser un projet quel qu’il soit. Sa réussite dépendra de la qualité de sa préparation. Cette formation sera le guide de vos collaborateurs pour construire étape par étape un Business Plan fiable et complet. - Formalisez votre offre - Etudiez le marché - Pensez commercial et rh - Prévoyez les financements - Etablissez les budgets

Lieu
Durée
Présence

Distanciel

30 € TTC Soit 36 € HT

Comprendre le Business Model pour piloter l’entreprise Déterminer l’offre proposée à ses clients ou Customer Value Proposition Servir au mieux ses clients par une organisation et des processus adaptés (Business Design) Piloter le Business Model au travers d’un Monitoring System associé Exercice : application à un cas pratique § Concevoir le Monitoring System Choisir les indicateurs d’alignement pour piloter son Business Model Mettre en adéquation le management et le pilotage de l’entreprise : - les instances de décision de l’entreprise - les processus de décision de l’entreprise - les missions et fonctions des collaborateurs de l’entreprise Motiver ses différents partenaires Concevoir des tableaux de bord simples et cohérents Mettre en place les outils de Monitoring § Capitalisation et conclusion.

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 600 € TTC Soit 1 920 € HT

Le professeur Louis H. présentera, à travers cette journée, les concepts fondamentaux de l’analyse stratégique appliquée à un contexte international : Les concepts clés de la stratégie d’entreprise § Panorama historique, de Sun Tzu à la stratégie Océan Bleu § Les grandes écoles de pensée en stratégie § Les principaux modèles à maîtriser Les fondements de la stratégie en environnement international § Mondialisation et stratégie § Porter face aux défis de l’internationalisation § Les grands enjeux des principaux marchés en 2015 Case study § Cas pratique en sous-groupe sur le positionnement stratégique d’une entreprise dans un contexte international. § Mise en perspective sur le positionnement stratégique des entreprises sur de nouveaux marchés / sur les marchés internationaux. § Capitalisation et conclusion.

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 600 € TTC Soit 1 920 € HT

1. Décoder mon environnement avec les outils de la sociologie des organisations m’inspirer des différents types d’organisations : définition et applications identifier les impacts des différents modèles de management caractériser les styles de management : Lewin, Blake et Mouton, Hersey et Blanchard Diagnostic (sociogramme) : analyser les différents types de pouvoir sur des cas des participants pour visualiser les impacts et solutions associés Autodiagnostic : caractériser mon style de management et en mesurer les effets sur les équipes 2. Utiliser les concepts clés de la pensée systémique pour analyser avec précision gagner en efficacité avec les concepts de Michel Crozier accélérer et optimiser le changement avec les concepts de Peter Senge fédérer les équipes autour de la vision avec le principe hologrammatique de Mucchielli Cas pratique : éradiquer les situations problématiques avec la méthode des « 5 pourquoi » (Senge et Scholtes) Étude de cas : réflexion sur un cas d'étude « Principe hologrammatique » (Mucchielli) et coconstruction des solutions par le groupe 3. Agir sur mon environnement : l'analyse stratégique, de la théorie à la mise en pratique Atelier « Analyse stratégique » : sur les cas proposés par les participants, pratiquer l’analyse stratégique en plusieurs étapes et coconstruire les solutions avec le groupe - étape 1 : acquérir les principes méthodologiques - étape 2 : construire la grille d'analyse stratégique de mon organisation - étape 3 : élaborer une stratégie de changement

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 845 € TTC Soit 2 214 € HT

Veille et intelligence économique Définitions : § veille vs. Intelligence économique Pratiques des entreprises en la matière L’intelligence économique en contexte international § Les fondements théoriques de la stratégie concurrentielle Les principes, les piliers, le processus et les principales étapes clés Définitions et liens entre politique, stratégie et tactique De la vision stratégique à la mise en oeuvre opérationnelle La pensée militaire en matière de stratégie § Définir une stratégie adaptée à son entreprise Les 36 stratagèmes : la voie des Chinois ou penser autrement pour surprendre et ne pas se laisser surprendre La stratégie du challenger : trouver sa place auprès des leaders Entrer sur un marché déjà occupé par des acteurs légitimes sans se faire refouler La stratégie du leader : Imposer sa volonté aux challengers Limiter la portée des attaques des nouveaux venus § Mettre en oeuvre sa stratégie Les différents types de marché selon les concepts stratégiques Etablir sa légitimité Agir sur ses concurrents § Capitalisation et conclusion.

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 600 € TTC Soit 1 920 € HT

Création de valeur et structure financière Rappels de quelques paramètres financiers. L’approche traditionnelle. La théorie des marchés en équilibre. L’exemple des rachats d’actions. Cas pratique : déterminer les conditions de création de valeur d’un rachat de titres Financement en fonds propres et contrôle Qu’est-ce que le contrôle ? distinguer intérêts financiers et pouvoir : protocoles et pactes d’actionnaires, autocontrôle et participations croisées, portage... distinguer les intérêts des différents actionnaires ; distinguer majorité et quorum. Finance et contrôle : comment contenir la dilution du contrôle ? séparer pouvoir et finance : la SCA, les cascades de holdings... étudier les « titres hybrides » : l’Obligation Convertible, l’Action de Préférence ou Action à Dividende Prioritaire. Apport de la gouvernance d’entreprise Quiz : le financement en fonds propres et contrôle Financement des fusions acquisitions Financement sur la trésorerie acquise - le LBO : la structuration ; les apporteurs de capital : les fonds de Private Equity ; les investisseurs en dettes ; les dirigeants ; le LBO et la création de valeur. Prise de contrôle avec sortie de cash réduite : l’earn out, l’échange de titres avec soulte. Financement en titres - les fusions et apports : les différents types d’opérations d’échange ; le poids relatif et la parité d’échange ; la dilution/relution des actionnaires : incidences sur les bénéfices ; les synergies : valeur et partage ; le rerating. Cas pratique : calculer les conséquences de différents types de fusion pour les sociétés et les actionnaires (parité d'échanges, poids relatif, synergies...) Quiz : le financement des fusions d’acquisition Financements désintermédiés Financements adossés à un actif (asset financing) : le crédit bail (lease back) ; les cessions bails (sale and lease back). Financements de projets (Project finance). Titrisation d’actifs. Placements privés : les placements privés obligataires, les US PP et Euro PP. Financements participatifs (crowd funding). Fonds de prêts à l’économie. Quiz de synthèse : les financements désintermédiés

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 200 € TTC Soit 1 440 € HT

L’évaluation du risque de crédit et les notations Réalité des défauts de paiement. Généralisation du phénomène de la notation. Méthodologie des agences de notation. La notation Banque de France. Cas pratique : analyser la fiche méthodologique d’une agence de notation Quel financement pour quelle situation ? Financer la croissance externe. Financer par dette le BFR. Financer une réduction de capital. Se financer en situation houleuse. Partage d'expériences : de quels autres cas les participants souhaitent-ils discuter ? La construction d'une Debt Story L'Equity Story et la Debt Story. Les fondamentaux d’une Debt Story. Les attentes des différentes familles de bailleurs. Illustration : la communication financière de quelques groupes cotés Quelques clauses critiques dans les contrats de prêt Les caractéristiques d’un contrat de prêt. Les clauses susceptibles de renchérir un prêt. Les clauses d’exigibilité anticipée. Les clauses limitant la gouvernance de la société. Les clauses sur les cessions de la créance. Les clauses de gestion de la vie du prêt. Les références à des codes type ISDA… Partage d'expériences : quelles difficultés les participants ont-ils vécues ? Vers une structure de financement optimale Quels actifs faut-il posséder pour gérer l’activité ? Quel niveau de risque est acceptable pour l’entreprise. Les approches pour fixer une structure de financement optimale. Les cycles du marché. Atelier de réflexion : que retenir de la journée pour son entreprise ?

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 200 € TTC Soit 1 440 € HT

Le positionnement spécifique du Private Equity dans l’environnement financier européen Qu’est-ce qu’un LBO ? Le périmètre de cette activité et son positionnement par rapport à d’autres segments proches de l’industrie financière. Quelle est l’ampleur du phénomène LBO en France et en Europe ? Le cycle du LBO : quelle logique et quel fonctionnement Les mécanismes économiques, financiers, juridiques et fiscaux déployés pendant la phase de montage initiale. La vie du LBO et la création de valeur. Le débouclement du LBO : pourquoi, comment et pour quel résultat ? Les risques et opportunités inhérents à la technique de LBO. L’environnement du LBO et les intervenants-clés Quelles sont les cibles prioritairement recherchées et pourquoi ? Qui sont les « Private Equity Sponsors » et comment sont-ils organisés ? Comment s’organise la gouvernance du LBO ? Quel est le rôle du management dans ce contexte ? Comment s’organise le financement du LBO : rôle des banques et des marchés ? Les évolutions récentes de l’industrie du Private Equity et ses perspectives de développement Quiz de synthèse : le LBO - mécanismes et environnement

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 200 € TTC Soit 1 440 € HT

L’évolution des sources de financement des entreprises et la gestion du risque de liquidité depuis la crise de 2008 La recherche de sources de financement diversifiées. Les nouvelles offres de supply chain financing : financement du BFR, solutions FinTech. Le rôle des partenaires financiers. Autodiagnostic : identifier les nouveaux outils de financement que vous pourriez utiliser pour votre entreprise La mise en place de solutions de cash management (cash pooling, netting, payment factory) La bonne utilisation des ERP de gestion de trésorerie évolutifs pour gérer les nouveaux risques financiers. Les caractéristiques de chacune des solutions. Comment analyser les avantages et les inconvénients des solutions de cash management eu égard au contexte considéré. Partage d'expériences : comment choisir ses outils de gestion de trésorerie ? L'intérêt de la centralisation du risque de taux et de change pour les groupes L’intérêt d’adopter une gestion différenciée du risque de change selon le secteur d’activité ou le niveau de risque. Illustration : la gestion du risque de change (ajustement monétaire, inversion de tendance, devise émergente) La comptabilisation des opérations de couverture en normes IFRS et les nouvelles évolutions à venir (IFRS 9). Une préoccupation croissante : la gestion des flux dans les pays émergents (contraintes de liquidité et financement, couverture des risques de change...). Illustration : le financement d'un investissement au Vietnam Conclusion : la trésorerie devient aujourd'hui une fonction de risk management au service du business

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 200 € TTC Soit 1 440 € HT

1 - Dans quel contexte s’inscrit le tableau de bord ? La grande variété des tableaux de bord. Les 3 rôles d’un tableau de bord. Un point clé : l’objectif. 2 - Quelles sont les caractéristiques d’un bon tableau de bord ? Les facteurs clés d’un bon tableau de bord. L’importance du fond et de la forme. Le pack des bonnes pratiques et des pièges à éviter. Par groupe, élaboration d’un autodiagnostic du bon tableau de bord. 3 - Comment piloter la création de valeur dans ses tableaux de bord ? La véritable nature de la création de valeur. La création de valeur pour les différents acteurs du processus. Les indicateurs de création de valeur. 4 - Quelles sont les étapes pour mettre en place un tableau de bord ? La méthode DÉFI des indicateurs de performance. La méthode DÉFIER des indicateurs de pilotage. Atelier : examen de tableaux de bord en groupe. 5 - En pratique, comment construire « mon » tableau de bord ? De façon personnelle, chacun définit son objectif, détermine comment le traduire concrètement et construit son tableau de bord.

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 380 € TTC Soit 1 656 € HT

1 - Qu’est-ce vraiment qu’un business plan? Un business plan n’est pas un executive summary. Approche globale et approche financière. Budget, compte de résultat prévisionnel et plan d’affaires. Outils : business plan global pour la création, business plan financier pour l’évaluation. Réflexion : contexte et objectif propres à chacun. 2 - Quelles sont les étapes indispensables pour élaborer un business plan global ? Présentation réussie : le bon dosage : classique, original et un zeste de recul. Le monde extérieur : les possibilités du marché et les armes de la concurrence. Le monde interne : stratégie de l’entreprise et objectif du projet. Organisation : les équipes, le montage juridique. Atelier : plan type d’un business plan. Atelier individuel : les premiers axes à articuler. 3 - Quelles sont les étapes indispensables pour construire un business plan financier ? Incidence du contexte sur les aspects financiers de départ. Estimation du chiffre d'affaires d'après les données produit/service/secteur d'activité. Règles d’or de la prévision. Les secrets de fabrication d’un compte de résultat prévisionnel sur 3 ans. L’anticipation des besoins de financement. Les questions liées à la valorisation et la sortie des investisseurs. Cas pratique : le business plan de « Newco ». 4 - Comment élaborer mon business plan ? Les grandes lignes de mon projet… et les premiers détails. Les hypothèses optimistes, réalistes, prudentes, leur prise en compte pour évaluer les produits. Le premier recensement des charges. La liste des questions à poser et à se poser. Un point sur les étapes. Atelier individuel de mise en pratique.

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 380 € TTC Soit 1 656 € HT

1 - Quelle est la logique de la gestion budgétaire ? Articulation et liens avec la comptabilité. Budget CAPEX ou OPEX ? Schéma et différentes étapes du processus budgétaire. Le jeu des différences OPEX /CAPEX. 2 - Comment élaborer mon budget ? Les règles d’or de la bonne prévision. Les budgets opérationnels. Les budgets d’investissements. Le point mort budgétaire. Cas pratique : construire le budget d'un service à partir de chiffres antérieurs, puis réactualisations et nouveau budget. Mettre en place des tableaux de bord ACTION. Facteurs clés d'un bon tableau de bord. Un point clé : l'objectif ! La méthode DÉFI des indicateurs de performance. Ratios financiers les plus pertinents (DSO, ratio stock, EBE...). Cas pratique : la check-list du bon tableau de bord. Grille d'autodiagnostic d'un bon tableau de bord. Cas pratique : visualiser et interpréter des tableaux de bord budgétaires, leurs points forts et points faibles. 3 - Comment suivre mon budget ? La notion de contrôle budgétaire. À quelle fréquence suivre mon budget ? Analyser et interpréter les écarts. « Re-prévisions » ou la remise en cause du budget initial. Actualisation, version 2… Cas pratique : à partir d’un état budgétaire, analyse des écarts et recommandations.

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 380 € TTC Soit 1 656 € HT

1 - Comment décrypter le vocabulaire financier ? Les gros mots : EBITDA, EBIT, amortissements, provisions. Outil : « Le vocabulaire de survie ». Jeu : rainstorming financier. 2 - Comment lire un compte de résultat et un bilan ? Les familles de résultats. La méthodologie de lecture d’un compte de résultat en 7 étapes. La méthode des « pavés ». Cas pratique : les comptes annuels de la société « Amélie ». 3 - Quel est l’impact de décisions quotidiennes sur le centre de profit ? La logique résultat et la logique cash. La trilogie des flux de trésorerie. Les indicateurs clés. Cas pratique : la PME de mon cousin. Jeu : que se passe-t-il si je... ? Atelier de réflexion : quel lien avec la stratégie ? Le développement commercial ? L’innovation ? Les investissements ? 4 - Comment analyser ses coûts ? Les classes de coûts analytiques. Mini-cas : le camion de glaces. Cas pratique : la production de clés USB rouges et vertes de capacité inégale ; comment intégrer la maintenance des lignes de production ? 5 - Comment suivre ses coûts ? L’articulation des budgets. La méthode de suivi par les écarts. Cas pratique : les écarts de la société « Florès ». 6 - Comment déterminer si un investissement est rentable ? « Un projet peut gagner de l’argent mais ne pas être rentable ». Outil sur Excel : modélisation d’un choix d’investissement. Cas pratique : allez-vous monter un nouvel atelier de fabrication ?

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 380 € TTC Soit 1 656 € HT

1 - Comment aborder le sujet ? La fausse opposition entre les relations humaines et l’univers des chiffres. Communiquer en s'appuyant sur des chiffres. Les relations complémentaires et les relations symétriques. Atelier : contexte et objectif propres à chacun. Atelier : prise de parole. 2 - Quelles sont les bases indispensables pour parler finance ? Distinguer le cash du résultat. Le package lié aux résultats : EBITDA, résultat net, P&L. Le package lié au cash : DSO, CASH FLOW, BFR. Duo ou non : profitabilité et patrimoine, indépendance et solvabilité. Le choix des indicateurs. Cas pratique : la PME de la tante Anna. 3 - Défendre son projet en s'appuyant sur des chiffres Les chiffres permettent d'être factuel. Communiquer avec sa hiérarchie : présenter un reporting ; construire un budget ; commenter et analyser un tableau de bord ; proposer un investissement. Jeux de rôle adaptés à chaque situation. 4 - Impliquer son équipe en s'appuyant sur des chiffres La forme est importante : choix du support et du style. Transmettre un objectif en fonction d’une stratégie. La communication des objectifs : faire connaître, faire adhérer, faire agir. Les réponses aux objections usuelles : « plus on investit, moins j’ai d’intéressement ! », « on fait dire ce que l'on veut aux chiffres ! », « le CA augmente et la participation diminue ! » Cas pratique : présentation des comptes d’une société réelle. Réunion d'équipe : le 1/4 d'heure finance. Jeux de rôle adaptés à des situations choisies par les participants.

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

870 € TTC Soit 1 044 € HT

1 - Quelles sont les notions de base indispensables pour un manager ? Un manager est un leader orienté finance. L’importance aujourd'hui de la finance en général et de la crise financière en particulier. Les conséquences pour le manager et son équipe. La profitabilité n’est pas suffisante pour assurer la santé financière. Jeu de l'urne : la primauté du cash aujourd'hui. Jeu du post-it : vers un management financier. 2 - Quelles sont les clés pour comprendre les conséquences financières des décisions opérationnelles ? Distinguer cash et résultat. Les clignotants de la voiture managériale.  Le P&L du manager. Le tableau cash du manager. Les actions qui ont un impact sur les indicateurs financiers. Intégrer les 2 facteurs dans son management et assurer la cohérence. Levier cash et levier résultat en adéquation avec la stratégie de l'entreprise. Cas pratique : passer du résultat au cash. 3 - Comment puis-je comprendre la stratégie de mon entreprise à travers les chiffres ? Le vocabulaire financier opérationnel : EBITDA, résultat net, cash-flow, P&L. Les éléments de performance à trouver dans le P&L. La stratégie cash à chercher dans un tableau des flux de trésorerie. Jeu des gros mots. Tests d'interprétation par groupes. 4 - Comment vais-je transmettre les enjeux financiers à mon équipe ? Transmettre à un non initié. L'alignement des objectifs collectifs et individuels. Le traitement des objections courantes sur les aspects financiers. La communication des objectifs : faire connaître, faire adhérer, faire agir. Les données financières comme outil pour donner du sens et fédérer. La réunion finance comme outil pour transmettre et stimuler. Révisions financières en groupe. Atelier " tirage au sort » : préparer les réponses à une objection de mes collaborateurs tirée au sort parmi les plus usuelles. Réunion d'équipe : le 1/4 d'heure finance.

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 380 € TTC Soit 1 656 € HT

1 -  Comment jongler avec le jargon financier ? Outil " Le vocabulaire financier de survie ". Le pack des sigles indispensables : BFR, ROC, EBITDA. Jeu : brainstorming financier. Atelier : le communiqué de presse. 2 -  Comment distinguer le résultat d’une entreprise de sa trésorerie ?  « On peut avoir un bénéfice important et de gros problèmes de cash ! » Les règles du résultat et les règles de la trésorerie.  vidéo de démonstration : Résultat ou cash. cas pratique : Vous êtes responsable de la ?« PME Edgar ». 3 -  Quelles sont les étapes et la méthode pour interpréter les comptes annuels d’une société ? Méthodologie de lecture. La formation du résultat. Le compte de résultat en 7 étapes. L’état des lieux ou le bilan. Le bilan en 4 pavés. La Bonne Pioche : à partir des comptes annuels d’une PME que vous choisissez à partir d’Internet, vous formulez votre analyse personnelle. 4 -  Comment  démontrer la rentabilité de son investissement ? « Un projet peut gagner de l’argent mais ne pas être rentable ». Le calcul des charges et produits prévisionnels. Le calcul du résultat prévisionnel et du cash prévisionnel. La modélisation d’un choix d’investissement.  Le pack des sigles du connaisseur : VAN-NPV, TRI-IRR, DCRI-payback. Cas pratique : allez-vous monter un nouvel atelier de fabrication ?

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 380 € TTC Soit 1 656 € HT

1 - Comment parler couramment finance ? Outil « Le vocabulaire de survie ». Jeu des gros mots. Atelier : le communiqué de presse. La culture Cash ...  incontournable ! Méthode :  Distinguer le résultat d'une entreprise de sa trésorerie. « On peut avoir un bénéfice important et de gros problèmes de cash ! ». Les règles du résultat et les règles de la trésorerie. Vidéo de démonstration : résultat ou cash. Cas pratique : vous êtes responsable d'une PME 2 - Comment lire les comptes de mes principaux clients ? Méthodologie de lecture : les étapes pour bien lire les comptes annuels d'une société. Compte de résultat « Les étapes de la formation du résultat ». Le bilan en 4 pavés. Cas de lecture PME. Cas de lecture Groupe. 3 - Comment extraire des informations essentielles d’un communiqué de presse grand groupe ? Lire le P and L. Outil : le tableau du cash-flow : apprécier la stratégie cash de l'entreprise. Les autres éléments clés financiers. Étude de cas : décrypter un communiqué de presse. 4 - Quels outils pour piloter mon activité ? Analyse des coûts et marges. Mise en place et suivi de son budget. Cas pratique : construction d'un tableau de bord 5 - Comment déterminer si un investissement est rentable ? « Un projet peut gagner de l’argent mais ne pas être rentable ». Outil sur Excel « Modélisation d’un choix d’investissement ». Cas pratique : allez-vous monter un nouvel atelier de fabrication ? Calcul du retour sur investissement ROI pour prouver la faisabilité de l'investissement. Étude de cas : montage d’un business case avec calcul TRI / IRR  et VAN / NPV. 6 - Comment vais-je transmettre les enjeux financiers à mon équipe ? Transmettre à un non initié. L'alignement des objectifs collectifs et individuels. Le traitement des objections courantes sur les aspects financiers. La communication des objectifs : faire connaître, faire adhérer, faire agir. Les données financières comme outil pour donner du sens et fédérer. La réunion finance comme outil pour transmettre et stimuler. Révisions financières en groupe. Atelier " tirage au sort " :  Préparer les réponses à une objection de mes collaborateurs tirée au sort parmi les plus usuelles. Réunion d'équipe : Le 1/4 d'heure finance.

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 890 € TTC Soit 2 268 € HT

1 - Comment décrypter le vocabulaire financier ? Les gros mots : EBITDA, EBIT, amortissements, provisions. Outil : « Le vocabulaire de survie ». Jeu : brainstorming financier. 2 - Comment lire un compte de résultat ? Les familles de résultats. La méthodologie de lecture d’un compte de résultat en 7 étapes. Cas pratique : Comptes annuels de la société « Mon client ». 3 - Comment lire un bilan ? La méthode des « pavés ». Les ratios à ajouter au kit de survie financier. Suite du cas pratique : « Mon client ». 4 - Quelles sont les étapes pour calculer un cash-flow ? 2 logiques et 5 étapes. Mini cas : la PME de mon cousin. 5 - Comment évaluer la solidité financière d’une entreprise ? La menace du BFR. La formule magique FDR-BFR = T comme trésorerie. Cas pratiques à partir de comptes annuels d’une entreprise en bonne santé et d’une entreprise en difficulté.

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 380 € TTC Soit 1 656 € HT

1 - Pourquoi ce concept fondamental de cash-flow ? 4 enjeux fondamentaux. Le traitement des objections à une culture cash. Ne plus confondre résultat et cash. Débat : importance du cash versus le résultat. 2 - Quelles sont les notions à bien connaître en culture cash ? Le vocabulaire CASH : BFR, DSO, cash-flow, free cash-flow. Tableau de passage du résultat au cash pour nonfinancier. Tableau de passage du résultat au cash pour financier. Cas pratique : la PME « Samira ». 3 - Comment s’articulent les différents cash-flow ? La méthodologie de calcul du DSO. La différence entre cash-flow et EBE-EBITDA. Les familles de cash-flow : opérationnel, investissement, financement. La formule magique. Cas pratique : le projet P. 4 - Comment utiliser les notions de cash-flow ? Le rôle du cash-flow dans la communication financière. Le choix entre plusieurs investissements. Aperçu sur la valorisation des actifs et des entreprises. Les décisions opérationnelles susceptibles d'améliorer le cash-flow. Détermination des indicateurs de la fonction " améliorer le cash-flow  ". Cas pratique : un nouvel atelier à Juvisy. Atelier : les bonnes pratiques d'amélioration du cash-flow.

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

870 € TTC Soit 1 044 € HT

1 - Comment jongler avec le jargon financier ? Outil : « Le vocabulaire de survie en français, mais aussi en anglo-saxon ». Jeu : brainstorming financier. Test : valider ses connaissances financières en 10 questions. 2 - Quelles sont les étapes et la méthode pour interpréter les comptes annuels d’une société ? Méthode « 4 ratios et une équation ». La Bonne Pioche : à partir des comptes annuels d’un groupe connu de sociétés que vous choisissez à partir d’Internet, vous formulez votre analyse personnelle ainsi qu'en binôme. 3 - Comment  démontrer la rentabilité de son investissement ? Outil : « Le business case type ». Méthode : différencier capex-opex, prévoir les cash-flows futurs et les savings, puis mesurer la rentabilité de l’investissement. Business case n° 1 - choisissez entre un financement emprunt et un crédit-bail. 4 - Comment  appliquer la dimension financière à ses décisions? Atelier de réflexion : diversité de décisions et types d’impact. Business case n° 2 - comparez un investissement en formation et l’acquisition d’un matériel informatique.

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 380 € TTC Soit 1 656 € HT

1. Rappel des grands équilibres économiques et financiers de l'entreprise lire et comprendre le bilan et le compte de résultat enjeux de l'équilibre financier : fonds de roulement, besoin en fonds de roulement (BFR) et trésorerie 2. Leviers d'amélioration du BFR identifier les actions avec les opérationnels mettre en œuvre des plans d'actions impliquant les différents intervenants sur la chaîne de valeur Cas pratique : identifier des leviers d'optimisation du BFR au sein de son entreprise 3. Du résultat au free cash-flow, EBITDA (EBE), CAF, cash-flow, free cash-flow interpréter le tableau de flux de trésorerie Cas pratique : analyser l'évolution du cash-flow à partir d'un tableau de trésorerie 4. Trouver des sources de financement pourquoi l'entreprise a-t-elle besoin de financement ? types de financement en interne et en externe montages financiers et enjeux 5. Réaliser des investissements définition et typologie des projets d'investissements évaluer la rentabilité des projets méthodes d'actualisation : VAN, TRI, PAY-BACK, ROI arbitrer entre les différents critères de choix Cas pratique : choisir un investissement, définir la rentabilité de son financement et identifier les impacts sur le reste de l'activité 6. Construire un business plan définition et enjeux construire un business model déterminer les données qualitatives et descriptives construire le modèle financier prévisionnel élaborer les états financiers prévisionnels 7. Être acteur du management de la valeur notion de création de valeur comment créer de la valeur ? quels sont les indicateurs de mesure ? Cas pratique : à partir d'états financiers, déterminer les critères de création de valeur 8. Rôle du contrôle de gestion dans la planification rôle et missions dans l'entreprise notions de cycle de gestion et de schéma de gestion démarche et outils de construction budgétaire définition des hypothèses budgétaires et des objectifs planification, collecte, validation et consolidation des données élaborer la synthèse et les commentaires défendre son budget : clés de présentation Cas pratique : calculer le budget d'exploitation d'une entité 9. Suivre un budget et effectuer le reporting élaborer le reporting mesurer les impacts des décisions de gestion calcul, contrôle et analyse des écarts d'exploitation effectuer le réestimé de fin d'année Cas pratique : réaliser un budget, élaborer et analyser le reporting correspondant

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 845 € TTC Soit 2 214 € HT

A. Gestion d'entreprise : s’approprier les outils de gestion - Niveau 1 (3 jours) 1. Environnement économique et financier de l'entreprise contraintes économiques des entreprises : exigences des actionnaires, rentabilité… se familiariser avec les notions économiques : marge, résultat, cash-flow… les structures juridiques 2. Comprendre le fonctionnement d'une entreprise cycles d'activité et flux financiers associés centres de responsabilité acteurs de l'entreprise rôle des financiers d'entreprise relations entre opérationnels et financiers Partage d'expériences : la réalité économique et financičre de l'entreprise ; les attentes et les rôles de ses acteurs 3. Maîtriser la situation financičre de l'entreprise le bilan : obligation fiscale et légale, objectifs, éléments clés lire le bilan sous un angle financier : haut de bilan/bas de bilan grands équilibres financiers du bilan : fonds de roulement, besoin en fonds de roulement et impact sur la trésorerie compte de résultat : objectifs et éléments clés calculer et analyser les soldes intermédiaires de gestion identifier les ratios significatifs et les interpréter capacité d'autofinancement : calcul et analyse trésorerie et tableau des flux de trésorerie principes généraux des comptes consolidés Atelier Ť Évaluer une situation financičre ť : - analyser un bilan et un compte de résultat - calculer et interpréter les principaux indicateurs - calculer les éléments de l'équilibre financier 4. De la comptabilité générale ŕ la gestion principes et rôle de la comptabilité générale importance de l'analyse des coűts dans la prise de décision retraitement des charges de la comptabilité générale approche de la comptabilité analytique logique du schéma de gestion de l'entreprise Exercice d'application : calculer des coűts standards 5. Gérer une entité opérationnelle calculer et analyser des coűts de revient méthodes : coűts complets, méthode ABC, Direct Costing construire des comptes d'exploitation analytiques : intéręt, mode de construction B. Gestion d'entreprise : optimiser le pilotage de son activité - Niveau 2 (3 jours) 1. Rappel des grands équilibres économiques et financiers de l'entreprise lire et comprendre le bilan et le compte de résultat enjeux de l'équilibre financier : fonds de roulement, besoin en fonds de roulement (BFR) et trésorerie 2. Leviers d'amélioration du BFR identifier les actions avec les opérationnels mettre en œuvre des plans d'actions impliquant les différents intervenants sur la chaîne de valeur Cas pratique : identifier des leviers d'optimisation du BFR au sein de son entreprise 3. Du résultat au free cash-flow, EBITDA (EBE), CAF, cash-flow, free cash-flow interpréter le tableau de flux de trésorerie Cas pratique : analyser l'évolution du cash-flow ŕ partir d'un tableau de trésorerie 4. Trouver des sources de financement pourquoi l'entreprise a-t-elle besoin de financement ? types de financement en interne et en externe montages financiers et enjeux 5. Réaliser des investissements définition et typologie des projets d'investissements évaluer la rentabilité des projets méthodes d'actualisation : VAN, TRI, PAY-BACK, ROI arbitrer entre les différents critčres de choix Cas pratique : choisir un investissement, définir la rentabilité de son financement et identifier les impacts sur le reste de l'activité 6. Construire un business plan définition et enjeux construire un business model déterminer les données qualitatives et descriptives construire le modčle financier prévisionnel élaborer les états financiers prévisionnels 7. Etre acteur du management de la valeur notion de création de valeur comment créer de la valeur ? quels sont les indicateurs de mesure ? Cas pratique : ŕ partir d'états financiers, déterminer les critčres de création de valeur 8. Rôle du contrôle de gestion dans la planification rôle et missions dans l'entreprise notions de cycle de gestion et de schéma de gestion démarche et outils de construction budgétaire définition des hypothčses budgétaires et des objectifs planification, collecte, validation et consolidation des données élaborer la synthčse et les commentaires défendre son budget : clés de présentation Cas pratique : calculer le budget d'exploitation d'une entité 9. Suivre un budget et effectuer le reporting élaborer le reporting mesurer les impacts des décisions de gestion calcul, contrôle et analyse des écarts d'exploitation effectuer le réestimé de fin d'année Cas pratique : réaliser un budget, élaborer et analyser le reporting correspondant

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

3 240 € TTC Soit 3 888 € HT

1. Environnement économique et financier de l'entreprise contraintes économiques des entreprises : exigences des actionnaires, rentabilité… se familiariser avec les notions économiques : marge, résultat, cash-flow… les structures juridiques 2. Comprendre le fonctionnement d'une entreprise cycles d'activité et flux financiers associés centres de responsabilité acteurs de l'entreprise rôle des financiers d'entreprise relations entre opérationnels et financiers Partage d'expériences : la réalité économique et financière de l'entreprise ; les attentes et les rôles de ses acteurs 3. Maîtriser la situation financière de l'entreprise le bilan : obligation fiscale et légale, objectifs, éléments clés lire le bilan sous un angle financier : haut de bilan/bas de bilan grands équilibres financiers du bilan : fonds de roulement, besoin en fonds de roulement et impact sur la trésorerie compte de résultat : objectifs et éléments clés calculer et analyser les soldes intermédiaires de gestion identifier les ratios significatifs et les interpréter capacité d'autofinancement : calcul et analyse trésorerie et tableau des flux de trésorerie principes généraux des comptes consolidés Atelier « Évaluer une situation financière » : - analyser un bilan et un compte de résultat - calculer et interpréter les principaux indicateurs - calculer les éléments de l'équilibre financier 4. De la comptabilité générale à la gestion principes et rôle de la comptabilité générale importance de l'analyse des coûts dans la prise de décision retraitement des charges de la comptabilité générale approche de la comptabilité analytique logique du schéma de gestion de l'entreprise Exercice d'application : calculer des coûts standards 5. Gérer une entité opérationnelle calculer et analyser des coûts de revient méthodes : coûts complets, méthode ABC, Direct Costing construire des comptes d'exploitation analytiques : intérêt, mode de construction

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 800 € TTC Soit 2 160 € HT

La structuration du LBO La constitution du holding : les structures à privilégier. La structuration de l'investissement financier des managers : les « management packages », zone de turbulences fiscales. Le régime fiscal du holding d'acquisition Les coûts de rupture du groupe intégré existant et l’éventuelle indemnisation des sociétés sortantes. La constitution d'un groupe intégré et la convention d'intégration. Le post closing : opter ou non pour l’intégration fiscale. Les structures alternatives à l'intégration fiscale : la fusion rapide, l'intégration dite « sauvage », le « debt push down ». Le traitement des déficits. Illustration : le bilan avantages/inconvénients de l'intégration fiscale La structuration du financement face aux dispositifs restrictifs de déductibilité des charges financières L’encadrement de la sous-capitalisation. L’amendement Charasse : les opérations visées, le dispositif ; l’incidence d’un changement de contrôle ; la détermination des réintégrations. Les nouvelles limitations (BEPS, paquet fiscal européen). L’amendement Carrez. Illustration : les types de structuration susceptibles d'être sanctionnées La réintégration forfaitaire d’une fraction des charges financières nettes. L’articulation des dispositifs entre eux. Illustration : les schémas de financement les plus fréquents Le traitement fiscal des frais de transaction au regard de l'IS, de la TVA et de la taxe sur les salaires L'activation du holding et les conventions de prestations de services Les inconvénients fiscaux du holding pur. Les prestations facturables. La sécurisation de leur traitement fiscal. Les opérations post-acquisition La réorganisation post-acquisition. La sécurisation de ces opérations face au risque « abus de droit » ou « acte anormal de gestion ». La sortie du LBO La cession de la cible : gestion d'une data room fiscale ; négociation de la garantie de passif. La détermination du montant et le traitement de la plus-value imposable. L'intérêt d'un réinvestissement par apport-cession. La donation-cession. L'introduction en bourse. Le LBO dans un environnement international : enjeux fiscaux L'acquisition d'une cible française par un investisseur étranger. L’acquisition d’une société étrangère par un investisseur français.

Lieu
Durée
Présence

Présentiel

1 220 € TTC Soit 1 464 € HT

Le site Keytoform utilise des cookies. En continuant votre visite sur notre site, vous donnez votre accord à notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus, cliquer ici.

Fermer